retour à la maison, après accouchement, bébé
la maman

Rentrer à la maison avec bébé

Les séjours à la maternité ne cessent de se raccourcir. Les mamies sont catastrophées et les mamans plutôt heureuses de pouvoir enfin quitter le monde hospitalier pour rentrer dans leur cocon familial. A cette joie se mélange, cependant, l’angoisse de rentrer avec ce nouvel être que l’on découvre de jour en jour et qui dépend désormais de nous. N’ayez crainte, il existe des trucs et astuces pour un retour serein.

 

La sortie de maternité

Actuellement en France, les séjours à la maternité sont de plus en plus courts. Ils sont en moyenne de:

– 4 jours pour un premier bébé (le jour de l’accouchement comptant pour « Jour 0 »)

– 3 jours pour un second bébé ou plus

– 5 jours pour une césarienne

Les sorties sont organisées tout au long de la semaine et le dimanche aussi! Après le feu vert de l’équipe soignante et du pédiatre, ça y est, vous êtes libérée et avez le droit de rentrer chez vous. Trop cool! Même si enfin on peut quitter l’hôpital, nous voilà à moitié rassurée de rentrer à la maison avec bébé surtout si c’est le premier.

 

Organiser son retour à la maison

Pour vous assurer le meilleur retour possible, faites participer votre entourage:

– Le papa assure toute la logistique comme les courses, le passage inévitable à la pharmacie, le ménage… (je sais messieurs, pas très passionnant mais c’est une aide ô combien précieuse).

– les mamies, les papys, les frères et les soeurs peuvent notamment aider dans la préparation des repas (aidons un peu le papa aussi) et la lessive qui s’amoncèle à une vitesse exponentielle lorsque bébé est là.

– Les visites: c’est tellement gentil de nous rendre visite mais tellement fatigant! Rassurez-vous, en général les gens débarquent moins facilement à la maison qu’à la maternité. Là encore, ayez l’esprit pratique et demandez à vos visites de ramener un petit quelque chose à manger.

L’idéal est que vous, maman, puissiez vous occuper de bébé, de vous et surtout vous reposer au rythme de votre bébé. Votre corps à besoin de récupérer et de se ressourcer.

En appliquant ces quelques conseils, vous serez donc « logistiquement» organisée et délesté d’un poids. Maintenant, il ne reste plus qu’à prendre vos marques dans votre nouveau rôle.

 

Le quotidien à la maison

Accueillir un nouvel être suscite énormément de questions et encore plus lorsqu’il s’agit du premier. Nos mamans, nos soeurs, nos amies, nos voisines, tout le monde aime ajouter son grain de sel. Tous les conseils ne sont pas à mettre à la poubelle mais les « tu devrais faire comme ceci ou comme cela » peuvent vite devenir épuisants voire énervants. Comment s’en sortir?   

– La première chose à faire est d’utiliser votre bon sens! Avec la fatigue, le jeu machiavélique de nos amies les hormones (ahhh…le bonheur d’être une femme!), le stress et la peur de mal faire, on en oublie souvent notre bon sens. Ecoutez-vous!

Dédramatisez! A partir du moment où votre bébé a mangé, est habillé, langé et surtout aimé, c’est que vous avez déjà accompli l’essentiel. Pour le reste simplifiez-vous la vie. Il n’y a pas de maman et de papa parfaits mais que des parents qui font de leur mieux. Permettez-vous de vous tromper! Vous êtes un parent en apprentissage. Le métier de parent est bien compliqué et pourtant c’est le seul pour lequel on ne nous forme pas. On apprend sur le tas avec notre propre expérience d’enfant, celle de notre entourage et éventuellement grâce à quelques livres…et on en fait une grosse popote mettant souvent la barre bien trop haute pour être le meilleur parent de la terre entière.

– Utilisez les professionnels autour de vous! Vous l’ignorez sans doute mais des professionnels sont présents tout autour de vous. Bien sûr, vous pouvez faire appel à votre généraliste ou à votre pédiatre (si vous avez la chance d’en avoir trouvé un) mais également à une sage-femme libérale (pour trouver une sage-femme: http://www.ordre-sages-femmes.fr/annuairesflib/ ). Depuis 2010, la sécurité sociale collabore avec les sages-femmes libérales afin d’assurer un accompagnement et un retour serein à la maison des mamans désireuses. Comment cela fonctionne-t-il?

 

PRADO or not? 

Le PRADO ou Programme d’Accompagnement du retour à Domicile est le nom du dispositif mis en place par la sécurité sociale. Son fonctionnement est très simple.

Lors de votre séjour à la maternité, l’équipe décide si vous êtes éligible ou non, c’est-à-dire que vous devez:

– Etre majeure

– Avoir eu accouchement d’un enfant unique (pas de jumeaux ou plus) sans complication par voie basse ou par césarienne 

– Avoir un bébé né à terme, un poids normal et s’alimentant bien

Si vous remplissez tous ces critères, un conseiller de la sécurité sociale vient dans votre chambre à la maternité vous présenter le Prado. Chaque mère reste libre d’accepter ou de refuser cet accompagnement. Si vous êtes d’accord, le conseiller vous propose de choisir la sage-femme qui vous accompagnera: soit vous en connaissez déjà une, soit vous pouvez choisir parmi une liste reprenant des sages-femmes proches de votre domicile. Le conseiller se chargera de contacter la sage-femme et organisera pour vous ce premier rendez-vous de suivi à votre domicile.

Sachez toutefois que si vous ne rentrez pas dans les critères, vous avez également la possibilité qu’une sage-femme vous rende visite à la maison. La seule différence est qu’aucun conseiller ne passera dans votre chambre et que votre conjoint ou vous aurez à contacter directement la sage-femme qui sera ravie de pouvoir vous accompagner.

Dans les deux cas, la prise en charge par la sécurité sociale reste identique: 100% remboursé jusqu’au 12ème jour après l’accouchement pour la maman et le bébé.

 

PRADO quésaco?

Peu importe comment l’on nomme ces visites, elles ont pour but de vous accompagner, de répondre à vos questions et surtout de vous rassurer! La sage-femme s’assurera que vous et votre bébé êtes en bonne santé. Elle pèsera votre bébé, regardera la cicatrisation du cordon, vous aidera en matière d’alimentation concernant votre bébé (allaitement, biberon), prescrira un traitement si nécessaire…Et bien évidemment répondra à toutes vos questions.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code