la femme

Adolescente: ma première consultation gynécologique

Beaucoup de changements, de bouleversements et surtout de questionnements surviennent au moment de l’adolescence, et particulièrement une: « Quand dois-je aller chez le gynécologue ? ». Sujet délicat car nous devons toutes l’avouer: on s’en passerait bien! Rien que l’idée ne nous vend pas du rêve… Mais heureusement les temps changent et les possibilités se multiplient! 

 

A quel âge?

Il n’y a pas vraiment d’âge à proprement parler. Cela dépendra des questionnements que l’on se pose:

  • Mon corps est-il normal?
  • Qu’est-ce que les règles, combien de temps cela dure-t-il, pourquoi ai-je des douleurs…?
  • Je souhaiterais avoir un moyen de contraception.
  • Des questions sur la sexualité…

Toutes ces questions peuvent vous pousser à consulter mais ce n’est en aucun cas une obligation. Ecoutez-vous et respectez votre corps!

Où aller et avec qui?

A l’époque, le choix en matière de praticien était plutôt limité. Aujourd’hui, nous avons de la chance car cette consultation peut se faire chez:

Il est très important de choisir quelqu’un en qui on a confiance et avec qui on se sent assez à l’aise pour pouvoir poser des questions. Pour cela, il ne faut pas hésiter à aller à la pêche aux informations autour de nous pour trouver la personne qui nous convient le mieux. Certes, quand on ne connaît pas les praticiens autour de chez soi, ce n’est pas toujours évident de choisir et de savoir chez qui aller. Un site internet, dénommé Gyn&Co a mis en place une liste positive (c’est à-dire basée sur des critères positifs)  de sages-femmes, médecins généralistes et gynécologues dans le but de vous aider à trouver un soignant ayant une approche de soin plus respectueuse de la femme: https://gynandco.wordpress.com. Chaque patiente peut, à son tour, compléter la liste en recommandant son praticien.

 

Comment se déroule le rendez-vous?

Dans un premier temps, n’hésitez pas à préparer votre consultation: 

  • Y vais-je seule ou accompagnée? Vous avez le droit de venir accompagnée de votre mère, d’une amie ou de votre petit copain et vous avez le droit de commencer la consultation en étant accompagnée, puis une fois à l’aise, la terminer seule.
  • Préparez vos questions: dans le stress, on peut oublier de poser certaines questions.

Une fois sur place, soyez rassurée: ce premier rendez-vous est plus ciblé sur le dialogue. 

Le but est de faire connaissance, récolter vos antécédents médicaux et ceux de la famille (ceux que vous connaissez). Ce moment est également fait pour répondre aux questions que vous vous posez. Si par exemple, le but de cette consultation est la prescription d’une contraception, le praticien doit vous présenter les différentes méthodes contraceptives existantes (pilules, implant…) en vous expliquant les avantages et inconvénients de chaque, en fonction des différents antécédents et leurs modes de fonctionnement. 

Il est important de savoir qu’en aucun cas, un examen gynécologique n’est obligatoire à la prescription d’une première contraception surtout si vous êtes vierge. 

Le praticien peut également vous parler du vaccin contre le cancer de col de l’utérus (le fameux HPV ou papilloma virus) et du frottis. Sachez toutefois, que le frottis se fait à partir de 25 ans. 

 

Combien ça coûte?

Les tarifs diffèrent selon le praticien consulté, n’hésitez pas à demander lors de la prise de rendez-vous: 

  • De façon générale, la sage-femme libérale et le médecin généraliste appliquent des tarifs conventionnés, c’est-à-dire, sans dépassement et remboursés (entre 23 et 25€)
  • Certains gynécologues appliquent des tarifs conventionnés mais la plupart appliquent des tarifs libres (de 28€ à …)
  • Le planning familial est gratuit.

 

Et le secret dans tout ça?

Sachez que chaque professionnel de santé est soumis au secret médical. Le secret couvre l’ensemble des informations vous concernant porté à la connaissance du professionnel de santé. Cela inclut, les informations que vous avez confiées, mais aussi tout ce qui a pu être vu, entendu, compris, voire interprété lors de la consultation. La consultation reste donc entre le praticien et vous. Par ailleurs, le centre de planification familial et les praticiens peuvent vous accueillir de façon anonyme.

Voici une brochure très bien faite reprenant toutes les informations concernant cette consultation et différents sites internet fiables, car il n’est pas toujours facile de faire le tri dans les informations:

https://www.sparadrap.org/gyneco/pdf/sparadrap_guide_premiere_consultation_gynecologique.pdf 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code