du désir à la grossesse

Test de grossesse positif: que faire?

Ca y est, vous êtes enceinte! C’est l’explosion de joie mais aussi de questions…”C’est quoi, la suite?” “Que dois-je faire?” “Qui allez voir?” Parce qu’on ne tombe pas enceinte tous les jours (Dieu merci!), je vais vous expliquer les étapes à suivre pour vous assurer une grossesse sereine?

Le test urinaire versus prise de sang

Fréquemment, on découvre sa grossesse après avoir fait un test urinaire. Ce test est rapide, facile et peu onéreux mais cependant pas toujours fiable à 100%: les faux positifs et les faux négatifs existent.

Faire une prise de sang est utile car elle permet de doser une hormone qui s’appelle beta-hCG. Si elle est présente en quantité suffisante (> 8 UI)  alors la grossesse est confirmée.

Le taux de cette hormone va doubler toutes les 48 heures et atteindre un pic entre le 2ème et 3ème mois de grossesse. Elle finira par chuter le 4ème mois jusqu’à disparaitre une semaine après l’accouchement environ. Cette prise de sang est fiable et peut également révéler des informations supplémentaires au praticien qui va vous suivre: évolution de la grossesse, grossesse multiple…

Elle peut être réalisée dans n’importe quel laboratoire d’analyses sans ordonnance, mais prescrite, elle est remboursée par la sécurité sociale.

 

Chez quel praticien aller?

Vous avez le choix et pouvez prendre rendez-vous avec:

Souvent, on pense aux deux premiers, mais on ignore que la sage-femme a toute sa place également. La sage-femme ne fait pas que accoucher des femmes à l’hôpital. Elle possède une palette bien plus large et méconnue (ici) et le suivi de la grossesse en fait parti.

Sachez que vous avez le CHOIX de votre praticien. Si vous vous sentez en confiance et écoutée par votre gynécologue, faites vous suivre par celui-ci mais si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à confier votre grossesse à quelqu’un avec qui vous vous sentez bien. La grossesse nécessite certes, un suivi médical, mais avoir un espace d’écoute où vous pouvez poser vos questions ou parler de vos inquiétudes est tout aussi primordial.

Les sages-femmes et les médecins généralistes sont tout aussi compétents. Ils suivent ce que nous appelons des grossesses physiologiques c’est-à-dire qui se déroulent « normalement », sans complications. Si un problème devait survenir durant la grossesse, votre sage-femme ou votre médecin passeront le relais ou travailleront en collaboration avec le gynécologue. 

Les gynécologues sont une espèce en voie de disparition, tout le monde le sait, il y en a de moins en moins et obtenir un rendez-vous met notre patience et notre mémoire à rude épreuve tant les délais sont longs. De ce fait, les consultations sont plutôt brèves et peuvent parfois s’avérer très coûteuses à cause des dépassements d’honoraires. La sage-femme et le généraliste présentent l’avantage d’avoir des délais plus courts et des consultions entre 23 et 25 euros.

Maintenant, que vous avez choisi votre praticien. Quelles sont les prochaines étapes?

 

Les étapes du suivi

La première consultation 

Dans un premier temps, votre praticien vous accueillera suite à votre test urinaire et vous prescrira la fameuse prise de sang. Il établira ou complétera votre dossier médical (antécédents personnels, familiaux…), vous prescrira une autre prise de sang (groupe sanguin, toxoplasmose, rubéole, hépatite B et C…) et une échographie. Si nécessaire, il vous conseillera de prendre certains compléments, vitamines et vous donnera quelques conseils alimentaires, sportifs.

 

L’échographie

Après le test urinaire, la prise de sang, place à l’échographie. La toute première! Idéalement, elle se fait vers la 6ème semaine de grossesse, pas avant. Car l’activité cardiaque de votre futur bébé n’est pas visible à l’échographie et cela vous évitera d’attendre encore une ou deux semaines dans le stress, pour savoir si tout va bien.

Cette première échographie est prescrite et apporte beaucoup d’informations. Elle permet de voir: si l’embryon est bien implanté dans l’utérus, l’activité cardiaque, le nombre d’embryons, de dater la grossesse et donc de calculer le terme autrement dit «la date d’accouchement ». 

La deuxième consultation 

Suite à l’échographie, vous reverrez votre praticien pour une consultation qui sera orientée sur divers plans:

  • L’établissement de la déclaration de grossesse (à faire avant la 14ème semaine c’est-à-dire fin du 3ème mois)
  • un examen clinique qui comporte: la prise de la tension, la prise de poids, la réalisation d’un frottis si vous n’avez pas eu de suivi gynécologique régulier…

Après avoir fait tous ces examens de départ, si tout se déroule normalement, votre grossesse sera rythmée par des visites de contrôle mensuelles où le praticien vous accompagnera dans l’évolution de votre grossesse, vos ressenties et vos questions.

 

En résumé, après un test urinaire positif: pas de panique! Il y a certaines choses à accomplir mais tout doit se faire étape par étape même si cela paraît un peu long, surtout quand arrive un enfant tant attendu. Prenez vraiment le temps de choisir la personne qui  vous accompagnera dans cette nouvelle aventure. Chouchoutez votre grossesse dès le départ tout en continuant à vivre normalement. La grossesse n’est pas une maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code